Le débat Guibert/Canfin: pour ou contre la démondialisation?

Arnaud Montebourg a choisi d'en faire son étendard pour répondre à la crise dans la primaire socialiste. Mais le concept divise, y compris dans le reste de la gauche. Géraud Guibert, responsable du pôle écolo du PS et soutien du député de Saône-et-Loire à la primaire, et Pascal Canfin, député européen proche d'Eva Joly, débattent pour Mediapart de la «démondialisation», de sa pertinence et de ses risques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En quelques mois, le terme a gagné une popularité inespérée dans le débat public: la «démondialisation», brandie dans la primaire par le candidat Arnaud Montebourg face à la crise, ne fait pourtant pas l'unanimité. Il divise le Parti socialiste mais aussi ses partenaires habituels, du Front de gauche ou d'Europe-Ecologie/Les Verts. La preuve avec ce face-à-face entre Géraud Guibert, membre du pôle écologiste du PS et porte-parole de Montebourg, et Pascal Canfin, député européen et proche de la candidate à la présidentielle, Eva Joly.