La Colombie durcit sa politique d'accueil des Vénézuéliens

Par
Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé jeudi un durcissement des contrôles à la frontière avec le Venezuela pour endiguer l'afflux de réfugiés, tout en promettant de renforcer l'aide humanitaire aux déplacés qui fuient la crise économique et politique chez son voisin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CUCUTA, Colombie (Reuters) - Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé jeudi un durcissement des contrôles à la frontière avec le Venezuela pour endiguer l'afflux de réfugiés, tout en promettant de renforcer l'aide humanitaire aux déplacés qui fuient la crise économique et politique chez son voisin.