En Espagne, les mairies citoyennes affichent un bilan mitigé

Par

À l’approche des municipales en France, plusieurs travaux universitaires dressent un premier bilan de l’expérience vivifiante des « mairies rebelles » d’Espagne, apparues en 2015 avant d’être, pour la plupart, sanctionnées dans les urnes en 2019.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que l’étiquette floue des « listes citoyennes » s’est répandue partout en France à l’occasion des municipales de mars, plusieurs travaux universitaires publiés en ce début d’année reviennent sur l’expérience inédite des « mairies citoyennes » en Espagne, souvent considérée comme un laboratoire de réinvention des gauches, à l’heure de la défense des « communs ».