Les lanceurs d'alerte de l'esclavage textile

L'effondrement d'un bâtiment abritant des ateliers de confection au Bangladesh, qui a fait au moins 800 morts, a remis un coup de projecteur sur les conditions de travail dans les usines fabriquant les vêtements de grandes marques occidentales. L'ONG Ropa Limpia dénonce ces abus depuis près d'un quart de siècle. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si vous regardez où a été fabriqué le vêtement que vous portez, il est tout à fait probable que vous constatiez qu'il vient d'un atelier textile situé à des milliers de kilomètres de chez vous. Il est très possible aussi que ce vêtement ait été confectionné par des ouvriers soumis à des conditions de travail extrêmement précaires et peu sûres. Il se peut aussi que ces ouvriers soient exploités et qu'ils continuent, même s'ils ont un emploi, à faire face à des situations de pauvreté et de grande vulnérabilité sociale.