La Thaïlande assommée par l’arrêt des échanges internationaux

Par

Hormis pour quelques catégories de voyageurs, la Thaïlande s’est fermée au monde depuis quatre mois pour se prémunir contre l’importation de cas de Covid-19. Une victoire sanitaire au prix de la mise en sommeil du tourisme et d’une forte baisse des exportations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Golfe de Thaïlande (Thaïlande).– « Début avril, le gouvernement a ordonné l’arrêt des réservations dans les hôtels et la plupart des établissements ont licencié une grande partie de leur personnel. Quatre à cinq mille travailleurs birmans se sont retrouvés bloqués sur l’île, sans argent, sans nourriture, sans logement. » Ancien instituteur originaire de l’État de Rakhine, dans le nord de la Birmanie, Ko Than Aung travaille depuis dix ans dans un restaurant de Koh Phangan.