En Arabie saoudite, Loujain al-Hathloul est libérée mais pas libre

Par

Après quasiment trois ans de prison pour avoir notamment défendu le droit des femmes à conduire une automobile, la militante féministe saoudienne Loujain al-Hathloul a été libérée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La militante féministe saoudienne Loujain al-Hathloul a été libérée après 1 001 jours en prison, quasiment trois ans, pour avoir notamment défendu le droit des femmes à conduire en Arabie saoudite. Sa famille a annoncé l’heureuse nouvelle mercredi 10 février. « Loujain est à la maison ! », a écrit en anglais et en arabe sur Twitter, sa petite sœur Lina qui vit en Belgique à Bruxelles, postant une capture d’écran d’elle et Loujain en visioconférence, écrasée par l’émotion et deux immenses sourires.