Le procès de Julian Assange perturbé par un cas suspect de Covid-19

Par

La juge Vanessa Baraitser a ordonné la suspension des audiences jusqu’à lundi dans l’attente du résultat d’un test pratiqué sur une personne ayant été en contact avec de nombreux membres de l’accusation et de la défense. Si le résultat est positif, le procès risque de se poursuivre en visioconférence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les audiences en vue de l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis, qui avaient repris en début de semaine devant la Cour criminelle centrale de Londres et auxquelles Mediapart assiste en visioconférence, ont été suspendues jeudi 10 septembre au matin, en raison d’un cas suspect de Covid-19.