La Syrie est en feu

Par

La défaite de l’État islamique a encore aggravé la situation en Syrie, où les pays impliqués dans le conflit se retrouvent désormais face à face. Avec une attaque aérienne d’envergure contre des cibles syriennes et iraniennes, Israël entre à son tour dans la bataille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La présence de l’État islamique (EI) en Syrie brouillait les cartes. Elle donnait l’impression d’un semblant d’unité entre les différentes forces luttant contre les djihadistes. La prise de Raqqa, en octobre 2017, a eu pour conséquence de dissiper les illusions et de mettre fin aux zones tampons que l’implantation de Daesh sur le territoire syrien avait créées de facto.