L'Afrique du Sud dans l'objectif 4/4 : balade à Soweto

Par

Soweto, autrefois lieu de révolte, aujourd'hui banlieue noire “respectable” de Johannesburg. Depuis des années, la photographe Jodi Bieder documente ici l'émancipation progressive des Noirs d'Afrique du Sud. Dernier volet de notre série de courts films autour de l'Afrique du Sud vue par ses plus grands photographes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans les années 1950, la politique d'apartheid commença à délimiter les zones, en Afrique du Sud, où chacun en fonction de sa race pouvait habiter. Des millions de personnes ont été ainsi expropriées de leurs terres et déportées dans de vastes camps de repeuplement (appelés Bantoustan ou Homeland). D'autres, installées à proximité des grands centres urbains, ont été regroupées dans des townships, créés artificiellement pour maintenir la population noire en périphérie des villes. Aujourd'hui, plus d'un million de personnes vivent à Soweto. La photographe Jodi Bieber arpente le township depuis des années.