En Suède, l’extrême droite progresse et pourrait faire basculer la majorité

Les Démocrates de Suède ont poursuivi leur ascension à l’occasion des élections législatives. Sous réserve des résultats définitifs attendus mercredi, une coalition gouvernementale de droite pourrait succéder à celle que dirigent les sociaux-démocrates, toujours premier parti du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’issue des élections législatives tenues ce dimanche en Suède est encore incertaine, même si la droite tient la corde pour gouverner à nouveau le pays. À ce stade, les quatre partis de droite et d’extrême droite qui pourraient former une nouvelle majorité au Riksdag (le Parlement monocaméral du pays) ont en effet une avance d’un siège sur les quatre partis de gauche et du centre qui soutiennent l’actuelle première ministre, Magdalena Andersson.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal