Le Zika est lié à une maladie auto-immune touchant le cerveau

Par

Une étude brésilienne montre un lien entre le Zika et une maladie auto-immune affectant le cerveau, l’encéphalomyélite aiguë disséminée, qui ressemble à la sclérose en plaques. « Ce que nous découvrons sur ce virus apparaît plus effrayant que ce que nous pensions », dit une responsable américaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les autorités de santé des États-Unis ont exprimé leur préoccupation à propos de la menace du Zika, lors d’une réunion à la Maison Blanche le 11 avril. « Tout ce que nous découvrons à propos de ce virus apparaît plus effrayant que ce que nous pensions initialement », a déclaré Anne Schuchat, directrice adjointe des CDC (centres pour le contrôle des maladies).