En Pologne, le président sortant réélu de justesse

Par

Andrzej Duda, candidat du parti de la droite nationale-conservatrice Droit et Justice (PiS), a remporté le second tour de l’élection présidentielle dimanche 12 juillet face à son adversaire du centre-droit libéral, le maire de Varsovie Rafal Trzaskowski.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La commission électorale polonaise l’a annoncé lundi matin, en se basant sur plus de 99 % des résultats des bureaux de vote, selon l’agence officielle Pap : le président sortant Andrzej Duda, candidat du parti Droit et Justice (PiS) qui gouverne depuis cinq ans, l’a emporté face à son rival, le maire de Varsovie Rafal Trzaskowski, avec 51,21 % des votes contre 48,79 %.