L’indépendantiste catalan Jordi Cuixart veut faire de son procès une bataille pour la démocratie

Par

Il risque 17 ans de prison. Il est l’un des 12 indépendantistes catalans poursuivis pour rébellion vis-à-vis de l’État espagnol. Dans un entretien à Mediapart depuis sa prison de Lledoners, cette figure de la société civile catalane, très critique de la monarchie espagnole, explique pourquoi elle veut faire de son procès, qui devrait s’ouvrir fin janvier à Madrid, une affaire de respect des droits fondamentaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Llegoners (Espagne), de notre envoyé spécial.- La route traverse des champs terreux, laissés en jachère pendant l’hiver. Les nuages accrochés aux cimes des environs commencent à se dissiper. En ce samedi midi de la fin décembre, des centaines d’indépendantistes catalans se sont retrouvés sur un plateau de Lledoners, à 70 kilomètres de Barcelone, dans l’intérieur des terres, pour chanter et jouer en plein air un oratorio de Haendel, le Messie.