La casse sociale n’a plus de limites en Espagne

Par et Begoña P. Ramírez

Baisses de salaires, flexibilité sauvage des horaires, hausse du temps partiel, contrats au rabais… malgré les conventions collectives, le low cost devient le paradigme social en Espagne, touchant largement les salariés de la classe moyenne. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La crise, les nouveaux modèles de gestion et la réforme du marché du travail sont devenus un cocktail létal pour les droits sociaux, jusqu’alors considérés comme acquis dans un pays de la riche Europe tel que l’Espagne.