Beyrouth: que veut-on «re-construire»?

Par

L’explosion qui a ravagé une partie de Beyrouth le 4 août dernier s’inscrit dans une histoire longue de destruction/reconstruction de la ville. Entretien avec l’anthropologue Sophie Brones qui s’interroge sur la manière dont on peut habiter une ville qui n’a cessé de se réinventer et de reconstruire son passé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’explosion du 4 août dans le port de Beyrouth, qui a tué 171 personnes et fait plus de 6 000 blessés, a détruit un certain nombre de quartiers de la ville laissant près de 300 000 personnes sans logement. Une catastrophe de plus pour cette ville qui, depuis la guerre civile (1975-1990), a connu plusieurs cycles de destruction/reconstruction.