En Albanie, Gérard Collomb ferme à double tour les portes de l'asile

Par , et Louis Seiller

La visite était annoncée depuis l’été dernier. Gérard Collomb s’est finalement rendu en Albanie ce jeudi et ce vendredi. Au programme : améliorer la coopération avec les autorités de Tirana pour faciliter le renvoi des déboutés du droit d’asile, mais aussi bloquer les départs de nouveaux demandeurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De nos envoyés spéciaux en Albanie. Sur l’artère piétonnière de Bajram Curri, une petite ville perdue des montagnes du nord de l'Albanie, non loin des frontières du Kosovo, Kujtim et Saimir (les prénoms ont été changés à la demande des personnes) achèvent leur promenade quotidienne. « J’ai passé un mois et demi en France avant d’être renvoyé. Je n’ai pas obtenu l’asile mais c’était toujours mieux que de rester ici », soupire Kujtim.