Sahel : l’opération Barkhane se retire, la France reste droite dans ses bottes

Alors que la fin de l’opération militaire a été officialisée, jeudi 17 février, présidence et armée française semblent incapables de dresser un bilan sincère de leurs échecs politiques et militaires dans la région. Ils sont pourtant nombreux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le sort de Barkhane a donc été scellé entre fromage et dessert. La fin de l’une des opérations militaires françaises les plus longues depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale a été actée lors d’un dîner à l’Élysée, mercredi 16 février, avant d'être officialisée jeudi 17 février au matin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal