Albert II: «Si tout cela est avéré, M. Rybolovlev se retirera de lui-même»

Par

Mis en cause par notre enquête, tout comme les hauts dignitaires monégasques, le prince Albert II rompt le silence. Pour la première fois, il évoque un possible départ de Dmitri Rybolovlev de l’AS Monaco. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Confronté aux révélations de notre enquête, et après avoir reçu nos questions le mettant en cause personnellement, ainsi que les plus hauts dignitaires de la principauté, le prince Albert II a choisi de rompre le silence en nous recevant le 12 novembre à l'ambassade de Monaco à Paris.