Fragile détente olympique entre les deux Corées

Par

Après une année 2017 explosive, les deux Corées ont entamé une timide désescalade. Pour Séoul, qui s’efforçait depuis des mois de convaincre Pyongyang, ces premiers pas sont une occasion de parvenir, à long terme, à une solution négociée à la crise nucléaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séoul (Corée du Sud), de notre correspondant.-  Ce n’est qu’un symbole, mais il est puissant : les athlètes des deux Corées défileront ensemble, sous le drapeau de la péninsule unifiée, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver. Et pour la première fois de leur histoire olympique, Sud et Nord présenteront une équipe conjointe, en hockey sur glace féminin, lors de la compétition prévue début février à Pyeongchang, en Corée du Sud.