Covid-19: des activistes redoutent une hausse des procédures lancées par des multinationales contre des Etats

Par

Des cabinets de droit international réfléchissent aux manières dont des entreprises lésées par les mesures d’urgence décidées par les gouvernements pour lutter contre le coronavirus pourraient exiger des réparations, révèle un rapport publié mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors, ce « monde d’après » ? À lire le rapport publié par deux ONG ce mardi 19 mai, et qu’a lu Mediapart en exclusivité, il s’annonce tout aussi glaçant que « le monde d’avant », sur le front commercial en tout cas. Corporate Europe Observatory (CEO) et le Transnational Institute (TNI) ont épluché les analyses publiées sur les sites des cabinets d’affaires et consulté des alertes envoyées à certains de leurs clients. Leur verdict est sans appel : « Les avocats de ces cabinets exhortent les grandes entreprises à contester en justice les mesures prises dans l’urgence face à l’épidémie, afin de défendre leurs bénéfices. »