Notre série: le monde d’après

La pandémie de coronavirus va changer durablement le monde tel qu’on le connaissait jusqu’ici. Mais à quoi va ressembler le monde d’après ? Quels espoirs, quelles luttes, quels ordres politiques, sociaux, écologiques surgiront ? Mediapart tente de dessiner quelques pistes pour alimenter notre réflexion commune à partir de cette situation inédite.

Joies et malheurs en télétravail

Par
Le travail sous confinement, dans une colocation en Seine-Saint-Denis. © Hans Lucas via AFP Le travail sous confinement, dans une colocation en Seine-Saint-Denis. © Hans Lucas via AFP

Le télétravail serait promis à un avenir radieux, après deux mois où un tiers des actifs ont testé le bureau à la maison, sans trop de dommages pour les entreprises. La réalité pourrait être moins idyllique, surtout en l’absence de cadre collectif.

Geneviève Azam: «Refuser la marchandisation de la biodiversité»

Par
genevie-ve-azam-be-ne-dicte-roscot-m1

L’économiste Geneviève Azam analyse ce que le virus a dévoilé de nos sociétés capitalistes ultralibérales à bout de souffle et d’exploitation, à partir de sa lecture de Karl Polanyi (1886-1964) et de son maître livre : La Grande Transformation.

Benjamin Coriat: «L’âge de l’anthropocène, c’est celui du retour aux biens communs»

Par
capture-d-e-cran-2020-05-13-a-17-03-37

La pandémie de Covid-19 traduit l’entrée brutale dans l’ère de l’anthropocène, celle des grandes ruptures marquées par les changements climatiques et les risques sanitaires à échelle mondiale. De nouvelles politiques publiques s’imposent pour l’économiste Benjamin Coriat.

Entre craintes et espoirs, «le monde d’après» vu par les travailleurs

Par
lemondedapres

Postière, médecin, caissière, infirmier, assistante maternelle, danseuse, professeure, contractuel dans la fonction publique s’interrogent elles et eux aussi sur « le monde d’après ».

Jean-Marie Harribey: entamer une «grande bifurcation»

Par
logo © DR logo © DR

L’économiste Jean-Marie Harribey rappelle que la crise sanitaire actuelle se produit dans une crise profonde du capitalisme. Il en appelle à un changement radical, appuyé sur trois orientations : réhabiliter le travail, instituer les communs et socialiser la monnaie.

Benjamin Bürbaumer: «Il faut en finir avec le développement inégal en Europe»

Par
lemondedapres-1

Une autre intégration européenne, plus solidaire, serait possible. Selon l’économiste Benjamin Bürbaumer, il faut passer par des ruptures unilatérales avec l’intégration existante pour fabriquer « de l’amitié durable entre les peuples ».

Flaminia Paddeu: «Il faut multiplier les expériences d’agriculture pirate en ville»

Par
Flaminia Paddeu. © Violeta Ramirez Flaminia Paddeu. © Violeta Ramirez

La crainte des pénuries alimentaires réveillée par la pandémie a rappelé notre dépendance aux importations agricoles. Alors qu’en cas de rupture d’approvisionnement, Paris n’aurait que quatre jours d’autonomie alimentaire, l’agriculture urbaine peut-elle être une piste pour le monde d’après ? 

Virginie Maris: «Créer des territoires plus autonomes, plus résilients»

Par
Virginie Maris invitée sur le plateau de Mediapart en novembre 2018. © Mediapart Virginie Maris invitée sur le plateau de Mediapart en novembre 2018. © Mediapart

Dans un entretien à Mediapart, la philosophe Virginie Maris appelle à une position d’humilité face à la nature et invite à « démondialiser » nos modes de vie. L’horizon politique de l’après-Covid doit s’articuler autour du développement de territoires autonomes, résilients et solidaires.

Walden Bello: «Les gauches doivent s’armer pour mieux penser la démondialisation»

Par

Dans un entretien à Mediapart, l’activiste philippin Walden Bello, théoricien de la « démondialisation » dès 2002, exhorte les forces de gauche à ne pas laisser le champ libre à l’extrême droite sur ces sujets dans le monde de l’après Covid-19.

La pandémie peut-elle bouleverser l’ordre international?

Par
lemondedapres-1

La lutte planétaire contre le coronavirus ne signifie pas la fin des rivalités entre grandes puissances. Mais l’épidémie pourrait hâter le déclin relatif des États-Unis, le désarroi stratégique des Européens et l’influence croissante de la Chine. 

«La BCE devrait annuler la dette des Etats»

Par

L’économiste Laurence Scialom, professeur à l’université Paris-Nanterre, et Baptiste Bridonneau, doctorant, défendent la proposition d’une annulation pure et simple des dettes souveraines détenues par la Banque centrale européenne. Objectif : aider à passer la crise du Covid-19 et financer la transition écologique.

Anne-Laure Delatte: un impôt sur les hauts patrimoines pour assurer la justice sociale

Par
Anne-Laure Delatte, économiste au Cepii. © DR Anne-Laure Delatte, économiste au Cepii. © DR

Dans un entretien à Mediapart, l’économiste Anne-Laure Delatte estime qu’il est urgent de poser dès maintenant la question fiscale et lancer les bases d’un nouveau contrat social. Elle propose, avec d’autres, de créer un nouvel impôt sur le patrimoine.

Biosurveillance: sortir de la prison molle de nos intérieurs

Par Paul B. Preciado

La gestion politique du Covid-19 augmente la tolérance des citoyens au contrôle cybernétique de l’État. Si nous voulons résister à la soumission, nous devons muter, comme le virus. Deuxième volet de la réflexion du philosophe Paul B. Preciado sur les leçons du Sras-CoV-2. Le premier est .

Les leçons du virus

Par Paul B. Preciado
Un homme désinfecte une rue de Marseille contre la propagation du SARS-CoV-2 (Theo Giacometti/Hans Lucas via AFP). Un homme désinfecte une rue de Marseille contre la propagation du SARS-CoV-2 (Theo Giacometti/Hans Lucas via AFP).

Face aux épidémies, quelles sont les vies que nous voulons sauver ? Covid-19, sida, syphilis : chaque société peut se définir par les pathologies virales qui la menacent et la façon dont elle s’organise face à elles. Premier volet d’un texte du philosophe Paul B. Preciado, dans notre série consacrée au monde d’après la pandémie.

Benoît Borrits: «Il faut une économie au service de tous, pas seulement des actionnaires»

Par
logo © DR logo © DR

L’économiste explique pourquoi la socialisation des entreprises est une étape incontournable.

Hélène Soubelet: «Il faut laisser de la place à la nature»

Par
Hélène Soubelet © Geoffroy Lasne Hélène Soubelet © Geoffroy Lasne

Pour éviter que de nouvelles pandémies ne se reproduisent, la préservation de ce qu’il nous reste de biodiversité apparaît crucial. Entretien avec la scientifique Hélène Soubelet, qui invite à tourner la page de l’agriculture industrielle.

Cédric Durand: «L’enjeu de cette crise est de planifier la mutation de l’économie»

Par
Cédric Durand, maître de conférences à Paris-XIII. © Raphael Schneider Cédric Durand, maître de conférences à Paris-XIII. © Raphael Schneider

Un entretien avec Cédric Durand, économiste à l’université Paris-XIII, qui défend l’idée du développement d’une planification démocratique pour répondre à la crise sanitaire.

Corinne Morel Darleux: «La pandémie ne doit pas servir à étouffer les luttes»

Par
Corinne Morel Darleux sur le plateau de Mediapart, en 2018. © Mediapart Corinne Morel Darleux sur le plateau de Mediapart, en 2018. © Mediapart

Dans un entretien à Mediapart, l’essayiste et élue régionale Corinne Morel Darleux espère voir se développer une « archipélisation » des élans de solidarité pour préparer l’après et en appelle à la « dignité du présent » pour faire face à ce qui nous arrive.

Razmig Keucheyan: «La sobriété ne peut s’organiser que collectivement»

Par
 © Mediapart © Mediapart

Le sociologue Razmig Keucheyan explore les pistes ouvertes par la crise sanitaire pour repenser nos besoins. Le défi à relever est double : les satisfaire de manière égalitaire, mais limiter ceux qui ne sont pas soutenables. 

Jérôme Ferrari: «Le pire n’est peut-être pas toujours certain, mais il est toujours possible»

Par
 © Norah Ferrari © Norah Ferrari

Alors que le pouvoir politique vide les mots de leurs sens, comment réconcilier l’expression et les faits ? La littérature peut-elle jouer un rôle dans le « monde d’après » ? Le changement espéré est-il possible ? Entretien avec l’écrivain Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012.

Jeffrey Sachs: il faut «donner moins d’importance au PIB»

Par Alexis Buisson

L’ancien artisan des libéralisations des économies post-soviétiques devenu partisan de Bernie Sanders trace les contours de son « monde d’après » : une économie moins financiarisée, et se concentrant sur les déterminants d’un « bonheur humain »

Les quatre scénarios pour l’hégémonie politique du «monde d’après»

Par et
lemondedapres-1

Quels seront les débouchés politiques de la crise sanitaire et du cortège de désastres sociaux à venir ? Entre restauration néolibérale, fuites en avant autoritaires et tentatives écosocialistes, exploration détaillée des futurs possibles de notre destin collectif.

Gaël Giraud: «La reconstruction écologique nous ouvre un monde de la surabondance»

Par
Gaël Giraud. © Institut Rousseau Gaël Giraud. © Institut Rousseau

Pour Mediapart, l’économiste Gaël Giraud décrit, exemples à l'appui, le monde sans pétrole de demain : fret maritime écologique, densification des centres urbains, réhabilitation du ferroviaire… À la condition d’avoir un État stratège, qui revienne dans le capital de certaines entreprises.