Au Venezuela, le chavisme sans Chávez vacille face à l’opposition

Par et Ibon Uría

Le gouvernement de Nicolas Maduro ne tombera pas malgré les manifestations de l’opposition, selon trois analystes, qui examinent la détérioration de la situation économique du Venezuela et les problèmes structurels auxquels il doit faire face.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les manifestations au Venezuela durent depuis deux semaines dans un climat de tension croissante entre le gouvernement de Nicolas Maduro et l’opposition. Ce mardi, le leader de Volonté populaire, Leopoldo López, recherché pour sa responsabilité présumée dans les affrontements qui ont causé la mort de trois personnes à Caracas, s’est rendu à la Garde nationale après avoir participé à un rassemblement face au ministère public en qualifiant la justice d’« injuste ». Le président du Parlement, Diosdado Cabello, l’a lui-même conduit en prison dans sa voiture, à en croire Maduro.