Le FBI est devenu le héros improbable des anti-Trump

Par

C’est l’une des bizarreries de l’ère Trump : souvent critiqué pour son usage massif de la surveillance ou ses coups tordus contre la gauche américaine, le FBI est désormais considéré par nombre de ses opposants comme un rempart face à l’arbitraire du président américain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.-  Robert Mueller a encore frappé. Vendredi 16 février, à la veille d’un week-end prolongé aux États-Unis, le procureur spécial (special counsel) qui enquête sur l’ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016, ainsi que sur une éventuelle obstruction à la justice par le 45e président des États-Unis, a rendu publiques de nouvelles inculpations.