Premières frappes françaises contre les forces libyennes

Par
Un avion français a réalisé une première frappe samedi en fin d'après-midi, selon le ministère de la défense. Sur le terrain, le cessez-le-feu annoncé vendredi par Kadhafi n'était pas respecté. Les forces loyalistes ont pilonné samedi matin le fief rebelle de Benghazi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les premières frappes françaises en Libye ont eu lieu samedi en fin d'après-midi. A 17h45, les forces françaises ont ouvert le feu sur un véhicule militaire, selon le ministère de la défense. Le véhicule a été neutralisé, selon la même source.