Primaires US: après New York, les candidats vont choisir entre guérilla ou conciliation

Par

Donald Trump et Hillary Clinton sortent vainqueurs des élections primaires new-yorkaises qui se sont tenues le 20 avril. Dans le camp républicain, le climat est de plus en plus hostile entre les factions Trump et Cruz, avec quasiment aucune perspective de réconciliation. Chez les démocrates, la question du futur de Bernie Sanders et de l’union avec le camp Clinton se pose plus ouvertement. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York, de notre correspondante.- Une nouvelle étape a été franchie dans la course à la présidentielle américaine. À l’issue des élections primaires qui se sont tenues le 20 avril dans l’État de New York, Donald Trump et Hillary Clinton confirment leur statut de favoris. Leurs concurrents peaufinent leur angle d’attaque, et les deux partis réfléchissent à la stratégie à adopter afin d’optimiser leurs chances de victoire lors de l’élection générale, en novembre.