L’histoire secrète du compte offshore du clan Erdogan à Malte

Mediapart et l’EIC révèlent que le beau-frère du président turc Recep Tayyip Erdogan a ouvert un compte offshore à Malte en masquant son identité aux banques, avec l’aide d’un cabinet d’avocats local. Une opération réalisée dans le cadre d’un montage sulfureux lié au navire Agdash, qui a rapporté 26,5 millions d’euros au clan Erdogan.

craig shaw (the black sea)

20 décembre 2017 à 07h31

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une affaire de plus en plus embarrassante pour le président turc, Recep Tayyip Erdogan. Selon de nouveaux documents confidentiels issus des Malta Files, obtenus par Mediapart et ses partenaires du réseau European Investigative Collaborations (EIC), la société navale maltaise Pal Shipping Trader One, détenue par plusieurs membres de la famille d’Erdogan, a ouvert dans le plus grand secret un compte bancaire offshore à Malte, afin d’opérer un montage occulte qui a permis à la famille d’encaisser 26,5 millions d’euros, gracieusement offerts par deux hommes d’affaires très proches du président turc. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal