UE: l’échec sur le budget révèle une Europe balkanisée

Par

Le départ des Britanniques n’a rien facilité : les affrontements entre « frugaux » et « amis de la cohésion » sur le volume du budget de l’UE pour les sept ans à venir ont débouché sur un échec, vendredi 21 février.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique), envoyé spécial. – Des élections européennes de 2019, le Parlement de Strasbourg était sorti plus morcelé que jamais, privé de « grande coalition » comme de majorité évidente. L’élection d’Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission, avec une majorité de neuf voix à peine (sur 751 élus à l’époque), avait valeur de symbole : aucun vote n’est désormais acquis au Parlement, plus instable que jamais.