« Les destructions de patrimoine ne sont pas seulement le fait de Daech »

Par

L’organisation de l’État islamique a investi le site archéologique de Palmyre jeudi 21 mai. Cette victoire stratégique, accompagnée de multiples exécutions et exactions, fait aussi peser une lourde menace sur le patrimoine archéologique de cette cité. Décryptage avec l’historienne Annie Sartre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Annie Sartre-Fauriat est professeur des universités émérite d'histoire ancienne, spécialiste du Proche-Orient gréco-romain. Elle est l'auteur avec Maurice Sartre de Palmyre, la cité des caravanes (Gallimard, 2008), et de Zénobie, de Palmyre à Rome (Perrin, 2014).