mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart sam. 28 mai 2016 28/5/2016 Dernière édition

Italie : les quatre points cardinaux d'un scrutin indécis

23 février 2013 | Par stéphane alliès et Ludovic Lamant

Après l'intermède technocratique Monti, les élections de dimanche et lundi marquent le retour de la politique en Italie. Entre une loi électorale complexe et de grandes incertitudes politiques, accentuées par des sondages peu fiables, tout est encore possible de l'autre côté des Alpes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Italie année zéro ? Après la plus grave crise financière depuis l'après-guerre et la mise en place d'un gouvernement de technocrates imposé par l'Union européenne et emmené par Mario Monti, l'Italie retourne aux urnes dimanche et lundi. Dans l'inconnu, au vu de sondages aux marges d'erreur approchant les 5 %. Panorama en quatre points des enjeux de ce scrutin, entre une loi électorale complexe et des dynamiques politiques incertaines pour les diverses coalitions en lice dans un paysage éclaté.