Fraude fiscale: le PSG, Di Maria et Pastore perquisitionnés

Après la publication des Football Leaks et les révélations de Mediapart concernant la possible complicité du PSG dans le circuit d'évasion fiscale d'Angel Di Maria, le club parisien ainsi que ses deux vedettes argentines ont été perquisitionnés ce mardi matin, selon nos informations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’année 2017 du PSG était mauvaise. Elle pourrait virer au cauchemar. Selon nos informations, ce mardi matin, sur le coup de 6 heures, des policiers ont frappé à la porte des joueurs argentins du PSG Angel Di Maria et Javier Pastore, et pas pour leur demander des autographes. Plus tard dans la matinée, le siège social du Paris Saint-Germain au Parc des Princes et des bureaux administratifs du club à Boulogne-Billancourt ont également été perquisitionnés par les agents de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), dans le cadre de l’enquête ouverte le 20 décembre par le parquet national financier pour « blanchiment de fraudes fiscales aggravées » suite aux révélations des Football Leaks.