A gauche de la gauche, le débat sur la rupture du «carcan» européen est toujours d’actualité

Par

Même si l’hypothèse d’une rupture avec l’intégration européenne a été mise en sourdine pendant la campagne électorale, le débat continue parmi les intellectuels de la gauche critique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a cinq ans, la crise des dettes souveraines frappait les pays dits « périphériques » de la zone euro et en particulier la Grèce. Le débat faisait alors rage parmi les intellectuels de la gauche de transformation sociale, proches des milieux altermondialistes et/ou anticapitalistes, qui s’étaient jadis accordés sur le « non » au Traité constitutionnel de 2005.