PS et SPD brisent la glace

Par

En pleine crise de l'euro, le PS et le SPD ont adopté une déclaration commune sur l'Europe. Une démarche inconcevable il y a encore deux ans, après des années de clivage entre sociaux-démocrates allemands et français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces deux-là s'entendent bien, paraît-il. Cette semaine, Martine Aubry a accueilli son homologue allemand, Sigmar Gabriel, à Solférino, et a publié une déclaration proclamant l'unité de leurs partis, PS et SPD, sur la construction européenne.