Au Brésil, les églises évangéliques prospèrent sur la ségrégation sociale

Par

Le pape est au Brésil alors que le catholicisme y est en perte de vitesse. Il s'agit même d'un effondrement dans certaines régions du pays où en abandonnant l'action sociale, les prêtres catholiques ont laissé le champ libre aux églises évangéliques. Militantes, farouchement conservatrices, ce sont elles qui profitent aujourd'hui des tensions de la société brésilienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro, de notre correspondante