En Slovénie, lourde défaite pour un allié d’Orbán

Une coalition de gauche pourrait voir le jour dans ce pays de 2,1 millions d’habitants. La Hongrie d’Orbán perd un nouvel allié.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Contrairement à une bonne partie des Français·es, les responsables des institutions européennes ont sans doute trouvé matière à se réjouir dimanche soir. Non seulement la réélection d’Emmanuel Macron éloigne, au moins pour un temps, le spectre d’un exécutif français d’extrême droite à la table du Conseil qui aurait, a minima, bloqué l’agenda.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal