Femmes politiques en Italie, le parcours des combattantes

Par

Les leaders des cinq principaux partis de la campagne électorale italienne sont des hommes. Le Parlement sortant compte à peine un tiers de femmes. Et les législatives du 4 mars risquent de conforter un pouvoir très masculin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

197 députées sur 630. À Rome, le Parlement sortant est constitué, à une écrasante majorité, dhommes. Au gouvernement, elles sont six sur vingt – aucune noccupant de poste régalien. Les élections législatives du 4 mars déboucheront-elles sur une nouvelle répartition aussi peu paritaire au sommet du pouvoir ?