Commission européenne: Sylvie Goulard choisie malgré ses déboires judiciaires

Emmanuel Macron a fini par proposer, mercredi 28 août, le nom de l’ancienne eurodéputée du MoDem Sylvie Goulard pour la Commission européenne. Un choix tardif qui surprend, alors que l’affaire qui l’avait contrainte à démissionner du gouvernement n’est toujours pas réglée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Comme Mediapart l’avait anticipé en fin de semaine dernière, Emmanuel Macron a officialisé, mercredi 28 août, son choix de présenter l’ancienne eurodéputée MoDem Sylvie Goulard au poste de commissaire, au sein du futur exécutif européen emmené par l’Allemande Ursula von der Leyen.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal