Au Chili, l’argent du lithium divise les communautés autochtones

Le pays est le deuxième producteur mondial de lithium juste auprès l’Australie. Alors que le projet de nouvelle Constitution, soumis à un vote populaire le 4 septembre, prévoit d’accorder des droits à la nature, certains craignent que le secteur minier, très puissant, ne continue à imposer ses conditions.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

San Pedro de Atacama (Chili).– En juin dernier, le Chili a annoncé espérer que soient définies, d’ici la fin de l’année, la réglementation et la structure économique permettant la création d’une entreprise publique d’exploitation du lithium.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal