Ukraine, Otan : Arnaud Le Gall et Valérie Rabault débattent des divisions de la gauche

Les enjeux internationaux sont le terrain sur lequel les membres de la Nupes assument le plus volontiers leurs désaccords. Ceux-ci se sont matérialisés à l’occasion de plusieurs votes liés au conflit en Ukraine. Mediapart a réuni un député insoumis et une députée socialiste pour s’en expliquer.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pendant la campagne présidentielle de 2022, marquée par l’invasion de l’Ukraine, les sujets internationaux ont été le terrain d’une brusque montée en tension entre les candidats de gauche. Ils sont aussitôt devenus périphériques au cours des négociations de l’accord d’union aux élections législatives.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal