« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics

En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Sans concertation, sans préparation et peut-être sans hypothèse sérieuse de financement non plus. En annonçant dimanche 27 novembre au soir sur sa propre chaîne YouTube qu’il souhaitait que la France développe dans dix de ses métropoles « un réseau de RER, de trains urbains », Emmanuel Macron a pris tout le monde par surprise. Y compris ses propres ministres. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal