Portfolios

« Spiralkampagnen », la stérilisation forcée des femmes du Groenland

14 photos

Illustration 1

Entre 1966 et 1970, près de 4 500 femmes inuites, jeunes adolescentes pour certaines, ont subi la pose non désirée, souvent à leur insu, d’un stérilet. Cette campagne a été menée par les colons danois pour réduire la croissance démographique du Groenland et diminuer ainsi les subventions, indexées sur la démographie, versées par le Danemark. Une enquête officielle est en cours jusqu’en 2024 afin de faire toute la lumière sur cette période.

Retraites : un hiver de luttes

26 photos

Après la première grande manifestation contre la réforme des retraites le 19 janvier, les initiatives se multiplient partout pour marquer le désaccord avec le projet gouvernemental de recul de l’âge de départ. Syndicats et citoyens se relaient sur le terrain pour faire passer le message. Ce portfolio est mis à jour au fil des actions.

Franck, sauvage

15 photos

Illustration 3

Le photographe David Siodos croise pour la première fois la route de Franck en 2019. Tel un naufragé, celui-ci a trouvé refuge dans la forêt, près de Toulouse, en bordure du monde civilisé. Il vit entouré de ses chats dans son campement de fortune. David Siodos en tire une chronique onirique de la vie d’un homme en souffrance, qui se terre, se met volontairement en marge de la société. Le récit personnel et intimiste d’une vie à la marge.

Vivre au long du Colorado, le fleuve qui meurt

15 photos

Illustration 4

Il fut un temps où le fleuve Colorado serpentait sur plus de deux mille kilomètres à travers l’ouest des États-Unis. Depuis les années 1980, son niveau baisse et il atteint à peine le delta du sud. L’agriculture et le détournement de l’eau vers les grandes agglomérations comme Phoenix et Las Vegas ont considérablement modifié son cours. Quarante-quatre millions de personnes dépendent toujours du fleuve, mais le changement climatique fait des ravages le long de ses berges.

La messe, la transe et les serpents

21 photos

Illustration 5

Dans la région des Appalaches, certaines communautés pentecôtistes ont transformé leurs services religieux en séances de manipulation de serpents venimeux, représentation du mal dans la chrétienté. Dans cette partie des États-Unis, une des plus touchées par la crise des opioïdes, le pasteur Chris confie avoir fondé son église après avoir été sauvé par Dieu de sa dépendance à la méthamphétamine et à la cocaïne. Plongée dans un office religieux à risque.

Amour sauvage. Dans deux sanctuaires pour animaux d’Espagne

11 photos

Illustration 6

À Gaia et El Hogar, deux refuges animaliers, travailleurs, travailleuses et bénévoles soignent des animaux vulnérables jusqu’à leur mort naturelle. Ce n’est pas seulement leur amour pour les animaux qui les conduit là, mais la croyance en une relation différente avec la nature, fondée sur le respect des animaux et des ressources limitées de la planète.

Exposition : un hommage aux marges à la bibliothèque de Lyon

16 photos

Illustration 7

Jusqu’au 28 janvier, une exposition à la bibliothèque municipale de Lyon explore les trésors du fonds Michel Chomarat, un archiviste passionné qui a collecté des dizaines de milliers d’objets et documents qui ont en commun la marginalité, des cultures LGBTQI+ aux formes culturelles populaires, souvent dévaluées. Voyage dans l’exposition avec son commissaire, Antoine Idier.

Le Village alimentaire de Rennes, créateur de solidarités

15 photos

Illustration 8

Entre 2 et 4 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire en France, selon l’Insee. Parallèlement aux grandes organisations, des associations locales proposent à leur échelle un appui aux personnes modestes. C’est le cas de Cœurs résistants, à Rennes, qui coordonne depuis 2020 le Village alimentaire, un lieu de distribution de nourriture où les bénévoles peuvent aussi être des bénéficiaires.

Coupe du monde 2022 : à Asnières-sur-Seine, les supporters marocains déçus, mais fiers d’avoir brillé devant le monde entier

15 photos

Illustration 9

Le Maroc ne sera pas la première équipe africaine de l’histoire à atteindre la finale d’un Mondial de football, depuis sa défaite mercredi 14 décembre face à l’équipe de France. Les supporters marocains y auront cru jusqu’au bout. À la fin du match, la plupart préfèrent retenir le positif : leur sélection aura fait vibrer tout un continent au rythme de ses exploits.