Ellen Salvi

Ses Derniers articles

  • PMA pour toutes: Macron fait traîner sa promesse en longueur

    Par et
    Manifestation parisienne en faveur du mariage pour tous, en décembre 2012. © Julien Muguet/Reuters Manifestation parisienne en faveur du mariage pour tous, en décembre 2012. © Julien Muguet/Reuters

    Un an après le premier feu vert du Comité d’éthique, la promesse d’Emmanuel Macron d’ouvrir la PMA à toutes les femmes ne s’est pas encore transformée en processus législatif. Malgré la multiplication des consultations, les lignes des pro et anti n’ont pas bougé. Certains commencent à s’impatienter.

  • Macron fabrique les héros de sa société individualiste

    Par
    Emmanuel Macron et Mamoudou Gassama à l’Élysée, le 28 mai © Reuters Emmanuel Macron et Mamoudou Gassama à l’Élysée, le 28 mai © Reuters

    De Jeanne d’Arc à Mamoudou Gassama, les figures héroïques peuplent la rhétorique macroniste. En les portant aux nues, Emmanuel Macron entend renouer avec « l’imaginaire glorieux » de la France, tout en tissant son roman personnel. Un récit révélateur du libéralisme présidentiel.

  • Face à Trump et Poutine, Macron peine à imposer son «multilatéralisme»

    Par
    Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, le 24 mai à Saint-Pétersbourg. © Reuters Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, le 24 mai à Saint-Pétersbourg. © Reuters

    En Russie, Emmanuel Macron a multiplié les odes au multilatéralisme, en défendant l’« indépendance » de la France en matière de politique étrangère et le rôle essentiel qu’elle entend jouer sur la scène internationale. Mais face au repli qui gagne l’ordre mondial, Paris demeure isolé. Et ses avancées, modestes.

  • Emmanuel Macron teste son «en même temps» en Russie

    Par

    En visite à Saint-Pétersbourg, Emmanuel Macron entend profiter de son tête-à-tête avec Vladimir Poutine pour avancer sur plusieurs dossiers diplomatiques, la Syrie et l’Iran. Malgré une volonté de discuter « sans naïveté » avec la Russie, la situation patine.

  • Bras droit de Macron, il déshumanise les migrants

    Par
     © Reuters © Reuters

    Fidèle de la première heure du président de la République, l’ancien maire de Lyon occupe une place toute particulière dans le dispositif gouvernemental. Celle de bouclier du président, notamment sur les questions migratoires, où il incarne à lui seul le reniement des engagements de campagne.

  • Macron, la stratégie de l’usure

    Par

    La dernière sortie du président de la République sur les défenseurs des APL et l’héroïsme d’Arnaud Beltrame reflète la stratégie de l’Élysée : imposer ses réformes au pas de charge et mépriser les colères, tant Emmanuel Macron est persuadé que le temps finira par lui donner raison.

  • La plume cachée de la ministre des transports se mue le soir en détracteur zélé

    Par

    Depuis qu’Emmanuel Macron est au pouvoir, certains poussent très loin le concept du « en même temps ». Pendant quelques mois et pour près de 25 000 euros, Mathieu Souquière conseille la ministre des transports, Élisabeth Borne, dans sa « gestion de crise » sur la SNCF. Parallèlement, il est invité comme spécialiste de la communication sur des plateaux télévisés, où il critique vertement… la communication du gouvernement.

  • Emmanuel Macron ou la verticale du pouvoir

    Par
    macron2

    Emmanuel Macron pousse à son paroxysme la logique de la monarchie républicaine, en tirant tous les leviers que la Ve République lui confère. Sans cacher une certaine autosatisfaction, il dit « assumer totalement la “verticalité” du pouvoir », quitte à renier la culture du débat prônée durant la présidentielle.

  • Banlieues: ce que dit le rapport Borloo

     © DR © DR

    Dans son rapport remis au premier ministre jeudi 26 avril, Jean-Louis Borloo dresse un constat sans concession des politiques publiques à destination des quartiers populaires. Pour l’heure, l’exécutif n’a pas fait de commentaire. Emmanuel Macron devrait s’exprimer sur le sujet mi-mai.

  • Pour les jeunes, Macron propose de vieux schémas de pensée

    Par
    Manifestation parisienne contre la loi Vidal, le 10 avril. © Reuters Manifestation parisienne contre la loi Vidal, le 10 avril. © Reuters

    Alors que la mobilisation étudiante se poursuit, l’exécutif continue de défendre ses politiques teintées de pragmatisme et d’éthique libérale. Sous couvert de modernisation, son approche de « la jeunesse » révèle en filigrane une vision classique de la société, où les alternatives sont encouragées à condition qu’elles respectent le cadre fixé par le pouvoir.