Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart) 

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 (Réédité en 2013 par les Editions Pocket, puis en 2016 en version numérique par les Éditions Don Quichotte)

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013. Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte.

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015.

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

- Main basse sur l'information (Don Quichotte, 2016)

- La Caste. Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir (La Découverte, septembre 2018).

- Prédations. Histoire des privatisations des biens publics,  (La Découverte, septembre 2020).

Contacts

Twitter
@LaurentMauduit

Tous ses articles

  • Justice sociale: le manifeste de l'après-guerre aux oubliettes

    France — Entretien

    Dans un entretien vidéo avecMediapart, Alain Supiot, professeur de droit et auteur de L'Esprit de Philadelphie(Seuil), explique pourquoi le souci de justice sociale qui était aucœur des préoccupations de l'après-guerre a, depuis, été oublié. Il invite la droite et la gauche à réfléchir à leursrenoncements, qui sont, selon lui, à la racine de la crise actuelle.

  • Les jeux en ligne, eldorado de Stéphane Courbit et du sarkozysme d'affaires

    France — Enquête

    Les jeux en ligne, que le chef de l'Etat veut légaliser, suscitent de formidables convoitises. Toutes les grandes fortunes françaises veulent une part du filon. Stéphane Courbit a une longueur d'avance.

  • 2010, une année de grave insécurité sociale

    France — Parti pris

    Cette année, le chômage va atteindre des sommets ; le pouvoir d'achat va probablement baisser ; la pauvreté va gagner du terrain. Alors que Nicolas Sarkozy a annoncé, lundi soir, contre toutes les prévisions statistiques, une baisse prochaine du chômage, Mediapart fait une radiographie du modèle social français qui, en réalité, est en miettes. Parti pris.

  • Courbit, ou l'art de faire des affaires sous Sarkozy

    France — Enquête

    Comment, 240 millions d'euros en poche, l'ancien patron d'Endemol France, conseillé par Alain Minc et appuyé par quelques grandes fortunes françaises, commence à partir de 2007 à investir tous azimuts. Dans la production audiovisuelle, dans l'hôtellerie de luxe, dans des sites porno. Et surtout dans les secteurs affectés par la politique de déréglementation conduite par l'Elysée: l'énergie et les jeux en ligne.

  • Courbit, Secret story, Big business & belle piscine

    France — Enquête

    Comment fait-on fortune sous Nicolas Sarkozy? Mediapart publie une enquête en quatre volets sur Stéphane Courbit, figure montante du capitalisme du Fouquet's. Notre deuxième volet est consacré à l'ascension de celui qui fut le producteur de Loft Story et de la Star Ac' et au magot de 240 millions d'euros sur lequel il a mis la main en 2007, en revendant ses parts dans Endemol France. Où il est question d'une piscine à Neuilly, d'un sac Hermès pour une certaine Cécilia et de coffres-forts envolés...

  • Comment Courbit s'appuie sur Minc pour faire fortune

    France — Enquête

    Comment fait-on fortune sous Nicolas Sarkozy? Mediapart a choisi de conduire une enquête en quatre volets sur Stéphane Courbit, l'une des figures montantes du capitalisme du Fouquet's. Notre premier volet est consacré à la privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions, sur laquelle l'ancien producteur de Loft Story et de la Star Ac' aimerait bien mettre la main. Interrogé par Mediapart sur le rôle que joue à ses côtés Alain Minc, il admet qu'il «le conseille et qu'ils ont à cetitre un accord qui leur est propre ».

  • Caisses d'épargne: un jugement important pour la liberté de la presse

    France

    Le jugement condamnant les Caisses d'épargne pour poursuites abusives est important pour Mediapart. Il l'est aussi pour toute la presse. Car il n'est pas fréquent qu'un tribunal accorde des réparations pour poursuites abusives. Nos conseils, Mes Jean-Pierre Mignard et Emmanuel Tordjman en soulignent la portée: «Instrumentaliser la justice sans chercher à obtenir sa décision et fournir d'explication, c'est une désinvolture qui a déplu.»

  • Mediapart gagne son procès contre les Caisses d'épargne

    Culture et idées

    La XVIIe chambre du tribunal correctionnel de Paris a condamné, mardi 12 janvier, la Caisse nationale des Caisses d'épargne et ses anciens dirigeants, Charles Milhaud et Nicolas Mérindol, pour poursuite abusive à l'encontre de Mediapart. Ils devront verser à notre journal 4.500 euros pour procédure abusive, ainsique quelque 7.000 euros « au titre des frais que Mediapart aengagés pour préparer sa défense ». Les demandes de réparations pour poursuites abusives sont très rarement retenues. Il s'agit là d'une victoire importante pour Mediapart et pour tous les lecteurs qui nous avaient soutenus, par une pétition et par une souscription financière.

  • Lionel raconte (assez mal) Jospin

    France — Parti pris

    Dans un livre qui pro- longe le film que France 2 diffuse en deux épisodes, les 14 et 21 janvier, Lionel Jospin fait le récit de son parcours personnel et politique. Cela s'appelle Lionel raconte Jospin mais en vérité le titre est impropre car l'ancien dirigeant socialiste raconte mal sa propre histoire. Parti pris.

  • Une histoire belge sur un ministre en état d'ébriété

    International — Lien

  • La taxe Google, symbole cache-misère

    International — Lien

  • L'UMP fait un "flop" sur Internet

    France — Lien

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Laurent Mauduit
Journaliste à Mediapart

152 Billets

5 Éditions

  • Échanges volcaniques de SMS avec Bernard Tapie

    Billet de blog

    Enquêtant pendant plus de 13 ans sur l’arbitrage frauduleux, j’ai échangé des centaines de SMS avec Bernard Tapie, pour respecter le contradictoire. Tantôt violents ou menaçants, tantôt moqueurs, ses messages en disent beaucoup sur le personnage volcanique et gouailleur qu’il était. Ils mettent aussi en lumière certaines des difficultés rencontrées par le journalisme d’investigation.

  • Le documentaire qui décrypte l’affaire Tapie

    Billet de blog

    En 2014-2015, j’avais coécrit avec Thomas Johnson pour France 5 et Public Sénat le documentaire « Tapie et la République – Autopsie d’un scandale d’État ». S’il ne prend pas en compte les avancées les plus récentes de la justice, le film décrypte les principaux ressorts de l’affaire Tapie, et les graves dysfonctionnements de notre démocratie qu’elle a mis en lumière.

  • Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat

    Billet de blog

    [Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).

  • Confrontations multiples autour des éoliennes de la baie de Saint-Brieuc

    Billet de blog

    Entretien vidéo sur Tébéo avec Hubert Coudurier, directeur de l'information du Télégramme, prochaines réunions à Saint-Brieuc et au port du Légué : le débat autour des éoliennes de la baie de Saint-Brieuc prend de l'ampleur.

  • Le mépris de Bruno Le Maire pour la déontologie de la fonction publique

    Billet de blog

    Signalement tardif au parquet de possibles irrégularités commises lors de la privatisation de GDF Suez en 2014 ; refus de rendre public des avis de la HATVP et de la direction juridique de Bercy : l’affaire Azéma fournit de nombreux indices attestant que le ministre ne se soucie guère de faire respecter la déontologie de la fonction publique par les hiérarques de Bercy. Mediapart saisit la CADA.