Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart) 

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 (Réédité en 2013 par les Editions Pocket)

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013. Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte.

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015.

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

- Main basse sur l'information (Don Quichotte, 2016)

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Quelle considération la France a-t-elle pour ceux qui la servent?

    Par
    La grogne de la fonction publique s'explique par les mesures envisagées par le gouvernement en matière de suppressions d'effectifs, de politique salariale, ou dans le cadre de la réforme des retraites et la révision générale des politiques publiques. Mais pour la comprendre, il faut aussi cerner des raisons plus profondes, qui renvoient à une question essentielle: quelle considération la France a-t-elle pour ceux qui la servent?
  • Les salaires «extravagants » des PDG européens en débat

    Par
    Le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a dénoncé, mardi 13 mai, les salaires «extravagants» octroyés parfois aux PDG et a annoncé des mesures européennes de moralisation. Ce débat prend de l'ampleur dans plusieurs pays européens. La France est le pays où les PDG sont le mieux payés en Europe, mais aussi celui où la volonté de légiférer est la plus timide.
  • Les Caisses d'épargne veulent mettre la main sur un trésor de 2 milliards d'euros

    Par
    Les Caisses d'épargne s'enfoncent dans une crise à rebondissements. Crise financière d'abord: après une cascade d'autres difficultés ces derniers mois, la direction veut que les 2 milliards d'euros de biens immobiliers détenus par les caisses régionales de l'établissement soient apportés à une filiale de la caisse nationale. Crise sociale ensuite: le plan de suppressions d'emplois portera non pas sur 4.000 mais 4.500 postes. Lire également: Mediapart embarrasse la direction des Caisses d'épargne.
  • L'enquête de Mediapart embarrasse la direction des Caisses d'épargne

    Par
    Depuis la publication d'une longue enquête de Mediapart, fin janvier-début février, la direction des Caisses d'épargne a plusieurs fois été interpellée par des dirigeants de l'établissement, lui demandant de confirmer ou d'infirmer les faits que nous avions révélés. Après avoir opté pour le silence, la direction a finalement annoncé qu'elle portait plainte contre Mediapart pour diffamation. Ce qu'elle ne s'est en fait pas résolue à faire.
  • Petites et grandes manœuvres autour des niches fiscales

    Par
    En annonçant une réforme des «niches fiscales», le gouvernement veut corriger l'idée, répandue dans l'opinion depuis le «paquet fiscal» de juillet 2007, qu'il favorise d'abord les hauts revenus. Mais l'histoire de cette réforme, les grandes et petites manœuvres qu'elle suscite, attestent que le projet est de portée très modeste et obéit d'abord à une logique de communication. Commandé par Bercy, le rapport de l'Inspection des finances sur le sujet confirme ce sentiment: c'est une réformette qui est en préparation.
  • ANPE: des emplois au rabais aux quatre coins du monde

    Par
    L'ANPE a mis en ligne sur son site Internet des offres d'emploi à l'étranger à des conditions financières et sociales pour le moins inhabituelles: en Inde ou aux Grenadines, notamment, pour des rémunérations mensuelles pouvant ne pas dépasser 160 euros pour 40 heures de travail. Alors que Nicolas Sarkozy veut un renforcement des sanctions contre les chômeurs qui refusent plus de deux offres d'emplois, la coïncidence risque d'être jugée fâcheuse.
  • L'emploi protège de moins en moins contre la pauvreté

    Par
    Rendu public mardi 29 avril, le cinquième rapport de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale souligne que le nombre de pauvres a cessé de reculer et que la situation de ceux qui sont sous le seuil de pauvreté se dégrade. Ces statistiques qui s'arrêtent à 2005 mettent aussi en évidence que le nombre des travailleurs pauvres est en hausse. En clair, même si le chômage recule, l'emploi est de moins en moins une protection contre la pauvreté.
  • Politique économique : une double et paradoxale sanction

    Par
    La politique économique française fait l'objet d'une double sanction: Bruxelles stigmatise une politique trop laxiste, qui creuse les déficits, tandis que l'opinion s'inquiète d'une politique trop rigoureuse, visant à réduire ces mêmes déficits. Ces critiques paradoxales souligent le manque de lisibilité du cap fixé. Lire aussi: «Retraite, le régime de la double peine».
  • Le Livret A offert aux lobbies après douze ans de bataille

    Par
    Examiné lundi 28 avril en conseil des ministres, le projet de loi dit de «modernisation de l'économie» prévoit une cascade de dispositions très libérales. L'une des plus symboliques est la remise en cause du monopole de la distribution du Livret A. Mediapart raconte l'histoire de plus de douze années de batailles menées par le puissant lobby des banques. Une histoire qui éclaire les politiques économiques menées par la gauche et par la droite.
  • Les revenus des grands patrons du CAC 40 battent tous les records en 2007

    Par et

    L'examen des 30 premiers «documents de référence» des grandes entreprises du CAC 40 l'atteste : les revenus des grands patrons ont atteint de nouveaux sommets historiques en 2007. En plus des salaires et des avantages divers, ce sont surtout les plus-values sur stock-options et, dans certains cas, les dividendes, qui ont véritablement explosé. Avec cette enquête, Mediapart publie un tableau qui récapitule l'ensemble des rémunérations de 43 dirigeants et détaille, dans un second article, les revenus du PDG le plus fortuné: «Bernard Arnault, le milliardaire boulimique».