Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart) 

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 (Réédité en 2013 par les Editions Pocket)

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013. Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte.

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015.

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

- Main basse sur l'information (Don Quichotte, 2016)

Consulter ici ma déclaration d'intérêts

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Les Français fâchés avec l'économie

    Par
  • Les archives photos de Life sur Google

    Par
  • Nicolas Bling-Bling

    Par
  • Des groupes français négociés contre leur grè à Wall Street

    Par
  • Carrefour: mais pourquoi le patron est-il donc évincé?

    Par
    Patron exécutif du groupe Carrefour, José Luis Duran va prochainement être écarté, selon nos informations. En pleine crise financière, sur fond de chute de la Bourse, pourquoi les deux nouveaux actionnaires du géant mondial de la distribution, Bernard Arnault et le fonds Colony Capital, ont-ils pris cette décision? Parce qu'ils veulent démembrer le groupe, comme des échos de presse leur en prêtent l'intention? En tout cas, le jeu de chaises musicales qui se profile revêt une importance inhabituelle: à l'heure où Nicolas Sarkozy répète sa volonté de lutter contre les excès des fonds spéculatifs, il faut surveiller de près ces travaux pratiques.
  • La Caisse des dépôts menacée de démembrement

    Par
    Nicolas Sarkozy devrait dévoiler le 20 novembre son projet de création d'un Fonds stratégique d'intervention. Bien accueillie à l'origine, l'idée consiste à créer une sorte de fonds souverain à la française, pour mieux protéger les groupes des turbulences du capitalisme financier. Mais, dans la pratique, une tout autre réforme se dessine: l'Elysée envisage, sans passer par la loi, d'œuvrer à un quasi-démembrement de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour créer un fonds à la disposition de l'exécutif. Paradoxe: la CDC a précisément été créée en 1816 pour éviter ce type de dérives napoléoniennes dans la gestion des fonds publics. Parti pris.
  • Affaire Tapie: le mystérieux contrat avec Dédé-la-Sardine

    Par

    Il est advenu de l'affaire Tapie exactement ce que Nicolas Sarkozy pouvait espérer: elle s'est progressivement enlisée dans les sables de l'actualité. Et, pourtant, elle recèle encore de nombreux secrets, que livre Sous le Tapie, un ouvrage à paraître mercredi 19 novembre chez Stock. Un de ces secrets retient l'attention: un contrat entre l'homme d'affaires devenu comédien et André Guelfi, dit Dédé-la-Sardine, aussi mystérieux qu'hallucinant. Révélations.

  • L'Europe est en train de s'enfoncer dans la récession

    Par
    L'Europe entre en récession. Selon Eurostat, l'activité a reculé de 0,2% au deuxième puis au troisième trimestre dans les 15 pays de la zone euro. La France, elle, se targue d'une activité en hausse de 0,1% au troisième trimestre, après -0,3% au deuxième. Mais une nouvelle fois le gouvernement se délivre un auto-satisfecit qui risque de se révéler bien imprudent.
  • Caisses d'épargne: Sarkozy offre un parachute exotique à Milhaud

    Par

    Au lendemain de la nouvelle crise des Caisses d'épargne, Nicolas Sarkozy avait fait mine de demander des sanctions. Et le président du directoire de l'Ecureuil, Charles Milhaud, avait été contraint à la démission. Mais depuis, l'Elysée cherche à protéger l'ex-banquier, qui est proche du chef de l'Etat. Un parachute exotique lui a ainsi été discrètement offert. La décision indigne de nombreux responsables des Caisses d'épargne. Lire aussi:

  • Caisse d'épargne: Sarkozy offre un parachute exotique à Milhaud

    Par
    Au lendemain de la nouvelle crise des Caisses d'épargne, Nicolas Sarkozy avait fait mine de demander des sanctions. Et dans la foulée, le président du directoire de l'Ecureuil, Charles Milhaud avait été contraint à la démission. Mais depuis, l'Elysée cherche à protéger l'ex-banquier, qui est proche du chef de l'Etat. Un parachute exotique lui a ainsi été discrètement offert : il va garder la présidence d'Oceor, la filiale des Caisses d'épargne qui regroupe de très nombreux établissements bancaires à l'Ile Maurice, l'Ile de la Réunion, ou encore dans de nombreuses îles des Antilles. La décision indigne de nombreux responsables des Caisses d'épargne.