Llívia, aux origines amoureuses de Convivéncia

Par

Au VIIIe siècle, Llívia, petite ville pyrénéenne en Cerdagne, a accueilli un couple berbéro-occitan. Lui tué, elle exilée, le mariage a mal fini. Mais cette union, magnifiée ensuite par les romantiques, continue de nourrir le concept de convivéncia, un concept au fort potentiel politique. Premier volet de notre série sur les Pyrénées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Llívia (Espagne).– Convivencia : substantif espagnol, de convivir, vivre avec l’autre, mobilisé par des historiens au XXe siècle pour qualifier la coexistence inter-religieuse à l’époque d’al-Andalus, entre le VIIIe et le XVe siècle. Aux racines de ce mot et de son jumeau occitan Convivéncia, il y a une alliance matrimoniale, pyrénéenne et très ancienne. Une histoire d’expansion territoriale stoppée, de pacte de dissidents, de mariage « contre nature » et, in fine, de rétablissement de l’ordre guerrier.