À Hendaye et Bayonne, le Pays basque et ses « accueillis »

Par

Les Pyrénées sont l’un des principaux points d’entrée en France pour les migrants et réfugiés venus d’Afrique de l’Ouest. Au Pays basque, les vieux réseaux de solidarité politique se réactivent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Irún (Espagne), Hendaye, Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).– Comment franchir ? Ce samedi de juillet, Fall*, Gaye* et Thiem*, leur sac sur le dos, tentent de passer en plein jour, à pied et l’air de rien, par le pont Santiago qui relie Irún à Hendaye, au-dessus de la Bidassoa. Mais les deux policiers français qui contrôlent les voitures arrivant d’Espagne les renvoient brutalement.