Filippo Brunelleschi, « starchitecte » avant l’heure

Par

Une évocation de la vie de Brunelleschi, bâtisseur de la Florence bouillonnante du Quattrocento (dont limposant dôme de la cathédrale), pose la question de lauteur en architecture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La catégorie agaçante des « starchitectes », ces bâtisseurs, presque tous masculins, dont la réputation davant-gardisme dépasse de loin le cercle des spécialistes (Norman Foster, Frank Gehry, Jean Nouvel, etc.), davantage intéressés par limage iconique quils donnent au bâti que par les usages du lieu, ne date pas de la fin du XXe siècle. Deux textes rassemblés cette année par les éditions lyonnaises Trente-trois morceaux le prouvent, gravitant autour de la figure de Filippo Brunelleschi (1377-1446), quon pourrait décrire en allant vite comme un « starchitecte » avant lheure, gloire de la Florence bouillonnante du Quattrocento (il a dessiné et construit, notamment, limposant dôme de la cathédrale).