Vu d’Allemagne, «1870 n’est qu’une étape d’un long processus historique d’unification»

Par

Alors que la victoire de janvier 1871 marque la proclamation à Versailles de l’unité allemande, celle-ci n’est pas commémorée outre-Rhin. Explications avec l’historien Jakob Vogel, pour qui le rapprochement franco-allemand et la construction européenne « ont pris le dessus » sur la mémoire guerrière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors qu’en France, la culture patriotique a tenté tant bien que mal de commémorer la guerre de 1870, d’un point de vue strictement militaire, l’Allemagne d’aujourd’hui n’honore pas le souvenir de ce premier conflit global, qui a pourtant marqué son unité, proclamée à Versailles dans la foulée de la victoire prussienne. Entretien avec l’historien Jakob Vogel, spécialiste du XIXe siècle à Sciences-Po Paris et directeur du centre Marc-Bloch à Berlin.