Deliveroo condamné à payer 9,7 millions d’euros à l’Urssaf

La plateforme de livraison de repas, déjà condamnée au pénal en avril, doit verser à l’organisme chargé de recouvrer les cotisations sociales les sommes qu’elle aurait payées si elle avait salarié les livreurs qu’elle a fait travailler sous le statut d’indépendant, en 2015 et 2016. Des pénalités sont aussi prévues. Deliveroo va faire appel.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La première manche avait été désastreuse pour Deliveroo, la deuxième fait encore plus mal, en tapant directement au porte-monnaie. La plateforme de livraison de repas, déjà condamnée au pénal en avril à 375 000 euros d’amende pour « le détournement planifié et généralisé » du statut d’indépendant de ses livreurs entre 2015 et 2017, a été de nouveau condamnée jeudi 1er septembre, au civil, à la demande de l’Urssaf.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal