Leroy Merlin, des bénéfices record et des salariés en lutte pour 80 euros

Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Valence (Drôme).– « Ça tourne en boucle dans ma tête, jʼai disjoncté, ils ne savent pas à quel point je nʼen peux plus », répète Chouaïb. Quelques jours auparavant, le magasinier de Leroy Merlin avait tenté de sʼimmoler par le feu devant le piquet de grève de l’entrepôt de Valence (Drôme). Il fera une nouvelle tentative mercredi 24 novembre, lendemain de notre échange, avant que ses collègues ne sautent sur lui pour lʼen empêcher. Pris en charge par les pompiers et hospitalisé, Chouaïb est retourné sur le piquet de grève dès le lendemain de cette deuxième tentative. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal